Communauté d'agglomérations de Reims - Inventaire général du patrimoine culturel
dossier ponctuel (étude documentaire sur le tracé du tramway)

Champagne-Ardenne,

Reims, Foch (Boulevard) 33

Immeuble 33 bd Foch

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : immeuble

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 51454
Aire : Communauté d'agglomération de Reims
Canton : Reims 1
Milieu d'implantation : en ville

Historique

Commentaire historique : Permis de construire délivré le 10 novembre 1922 à Mme veuve Delsarte, pour un immeuble à destination d'habitation. Total du devis : 325 500 francs (valeur au 1er janvier 1922).
Jusqu'au 19e siècle Reims est une ville fortifiée. Dès le 18e siècle les fossés de la ville seront plantés d'arbres, ce sont les actuelles Promenades. Au 19e siècle, le percement du canal, l'arrivée du chemin de fer vont entrainer le démantèlement des remparts.
A leur place des boulevards comme le boulevard Foch apparaissent ; des immeubles hôtels particuliers ou immeubles de rapport sont construits. Une partie d'entre eux sera renouvelée après la première guerre mondiale.
Datation(s) principale(s) : 1er quart 20e siècle
Date(s) : 1922
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Davy J. (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source ; signature

Description

Commentaire descriptif : Façade sur rue en pierre de taille d'Euville, soubassement en roche dure de Pargny. Façade sur cour en brique. Toiture en ardoise.
La façade se divise en deux parties verticales.
A gauche un oriel sur deux étages porte une lucarne-pignon à fronton cintré. Un balcon à balustres de pierre en souligne le premier étage.
La partie droite est plus simple et étroite, deux fenêtres surmontent la porte d'entrée ; au-dessus la toiture est ouverte par une lucarne à oeil-de-boeuf.
La décoration sculptée couvre la base de l'oriel, le dessous des fenêtres du second étage, la lucarne-pignon, et surtout, en frise, le dessous de la corniche haute.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : pierre de taille ; brique
Matériau(x) de couverture : ardoise
Vaisseau(x) et étage(s) : rez-de-chaussée surélevé ; 2 étages carrés ; étage de comble
Type de la couverture : toit à longs pans brisés ; toit en pavillon
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur
Technique du décor : sculpture ; ferronnerie
Représentation : ornement végétal
Précision sur la représentation : Les roses sont la dominante de la décoration. Elles sont sculptées notamment en frise sous la corniche haute ; on les retrouve utilisées en ferronnerie sur le tympan de la porte.

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Vue générale


Documentation

Documents d'archives

AM Reims : 29W10. Permis de construire n° 2162, p. .



Illustrations

Fig. 1
Vue générale
Fig. 2
Elévation de la façade (1922)
Fig. 3
Avant-corps
Fig. 4
Avant-corps inscrit entre 2 pilastres cannelés
Fig. 5
Toit en pavillon
Fig. 6
Baie en anse-de-panier s'inscrivant entre les consoles du balcon
Fig. 7
Garde-corps à balustres
Fig. 8
Porte à clef débordante ornée de bas-reliefs
Fig. 9
Motifs floraux sculptés sur les consoles
Fig. 10
Détail de la corniche

Voir

Reims, Bâti entre deux guerres (années 1920 et 1930)
Reims, Généralités : bâti sélectionné sur le tracé du tramway

Chercheur(s) : Griot François ; Corgié Christiane ; Decrock Bruno.(c) Communauté d'agglomération de Reims, 2006 ; (c) Inventaire général, 2006. Renseignements : Ville de Reims.
(Document produit sous Renabl : P. Brihaye, DRAC Bretagne)